Non classé

La Friche. « Un lieu où naissaient des projets »

By 15 mars 2017 No Comments

Les locataires de la friche Supergel avaient jusqu’au 31 décembre pour libérer les lieux. Visiblement, la mairie leur a laissé un délai de grâce pour organiser les déménagements, volumineux pour certains, comme le club de skate Les Sardines Volantes.

Il fait froid et le lieu est désert. Ils ont tiré une chaise devant la table poussiéreuse qui s’ennuie là. « C’est un lieu où naissaient des projets », lâche Olivier Mannetier en regardant tout ce vide autour de lui.

Ne pas décevoir les jeunes


Contre le mur, démontée, il y a la rampe de skate en bois, celle qui leur sert quand le temps ne permet pas d’utiliser le skate-park de Pouldavid. C’est-à-dire six mois de l’année. « Elle a été financée par les jeunes, rappelle Arnaud Thomas. Elle est à eux et il faut qu’on trouve une solution pour la suite. Nous ne pouvons pas les décevoir. C’est eux qui comptent avant tout. Ils n’ont pas à se retrouver au coeur de guéguerres d’adultes ». Arnaud Thomas est le président du club de skate depuis sept ans. Il le restera sans doute encore au lendemain de l’assemblée générale, qui aura lieu samedi, et à laquelle sont attendus les quelque soixante adhérents du club. Des pré-ados en majorité. La guéguerre dont il parle, c’est bien sûr celle qui a fait couler de l’encre à propos de la vente du bâtiment sur le port qui abrite le club, lui-même membre du collectif Usine Supergel.

« Reprendre notre indépendance »


« Dès qu’on a appris qu’on devait quitter la Friche, il y a plus d’un an maintenant, on a commencé à chercher autre chose. Et dès qu’on a eu deux-trois trucs en vue, on en a parlé au reste du collectif. Ne serait-ce que pour partager le loyer, comme on le faisait ici. Mais, visiblement, personne n’avait envie de nous suivre car il y avait ce projet de rester ici, avec Douarnenez Habitat. Un projet auquel nous n’avons pas souhaité prendre part, même si nous n’avions rien contre », résume sobrement Olivier. Mais l’amertume n’est pas loin. « Nous étions là bien avant la création du collectif et nous avons eu très vite le sentiment, nous, les skateurs, d’être marginalisés », précise Arnaud, énumérant un certain nombre de petites vexations.

« En septembre, on a décidé de reprendre notre indépendance, enchaîne Olivier. De ne pas attendre des autres. De sortir de ce carcan polémique impliquant des tas de gens entre lesquels la communication ne passait pas. Tout ça ne fait pas avancer ».

« Nos jeunes, on veut les gâter cette année »
« On a perdu beaucoup de temps
en 2016, poursuit le fan de skate. Alors maintenant, on se recentre sur notre projet : faire des choses avec la jeunesse, pour qu’elle fasse autre chose que de rester entre quatre murs. Nous allons aussi travailler avec la MJC. Nous partageons les mêmes valeurs. Nos jeunes, on veut les gâter cette année ».



Un local, « c’est indispensable »


« Apporter plus que la simple pratique d’une activité, c’est le rôle d’une association, argumente Olivier. En s’occupant des jeunes, en leur évitant le gouffre de l’ennui, on ôte une sacrée épine du pied à la collectivité. Socialement, financièrement. Ce n’est pas rien ». Pour autant, « le Père Noël n’est pas passé », déplore-t-il à propos d’un local pour l’association. « Indispensable, argumente Arnaud. Si nous n’avons pas un endroit où les jeunes se sentent chez eux, où les parents peuvent venir nous rencontrer, se renseigner, ça ne marchera pas. Les parents ne vont pas financer une activité aux apparences virtuelles. Un local, c’est aussi un lieu où on organise la vie du club, ou on se projette ». Une rencontre a eu lieu avec l’adjoint aux sports, qui leur a accordé un délai pour déménager. Ils ont écrit au maire pour préciser leur position au coeur de la polémique et ils continuent de chercher un nouveau lieu. Au moins pour stocker leur matériel et avoir un bureau, idéalement pour pouvoir y déployer leur rampe démontable.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/douarnenez/la-friche-un-lieu-ou-naissaient-des-projets-03-01-2017-11350809.php#v8OcMlGcX3xiigIl.99

Author svdz29

More posts by svdz29

Leave a Reply